11 avril 2014

Pour Vous Mesdames !

Désolée Messieurs.

Ou comment restée élégante et à la mode en temps de guerre.

Dimanche, je suis allée au musée. Plus précisément, au Centre d’Histoire de La Résistance et de la Déportation qui propose (plus pour longtemps) une fabuleuse exposition sur la mode des années 40 : Pour Vous Mesdames! La mode en temps de guerre.

Pas d’inquiétude, je ne vais pas en écrire 3 pavés. Déjà parce que je ne me souviendrai pas de tout, et que moi – même, j’ai du mal à arriver au bout des articles trop longs. Mais je souhaitais juste vous faire part de mes impressions sur cette exposition – qui s’inscrit tout à fait dans la lignée de mon blog finalement – et de toutes les belles choses que j’ai pu voir.

IMG_4722[1]

J’ai tout de suite été dans le bain avec un espace présentant les différents costumes portés dans la série « Un Village Français ». Cette série raconte le quotidien d’une petite ville et de ses habitants bouleversés par l’arrivée des allemands. Elle suit l’évolution des différents personnages au fil des années de guerre. On reconnaît toute l’application et le soin qui était apporté dans la confection des vêtements de l’époque. Le travail est minutieux : des plis, des fronces, des broderies, les finitions sont délicates. Les coupes sont très originales et les robes, cintrées et près du corps comme j’aime. Anecdote de tournage : le réalisateur a demandé aux couturières de son équipe de travailler dans les mêmes conditions qu’à l’époque afin d’être au plus proche de la réalité. Notamment, en leur fournissant des plus petits métrages de tissus qu’à l’habitude, ou des pelotes de laine dépareillées.

IMG_4734

IMG_4731

IMG_4735

En descendant au sous-sol du musée, là où se trouve le plus gros de la collection, on constate au fur et à mesure des galeries toute l’ingéniosité déployée pas les femmes afin de faire face au rationnement et aux privations. Plus particulièrement au manque de tissu et des matières, tel que la laine, la soie, le cuir…Heureusement qu’à l’époque, on savait coudre et qu’on était maligne !

Mise à part l’apparition de nouvelles matières comme la rayonne, on avait vite fait de récupérer les double-rideaux ou le costume de son mari pour se coudre une jolie robe, une veste, ou encore un tailleur.

IMG_4730

On a même utilisé des toiles de parachute, toile se révélant être très inconfortable à porter, mais qui avait le mérite d’être quantitatif. La passementerie n’étant pas rationnée, on pouvait féminiser les ouvrages à l’aide de rubans, dentelles, gros grain et autres galons.

Passementerie qui servait en outre dans la confection de sacs à main et de chaussures exclusivement à l’époque faits de cuir. Le cuir disparaissant bien évidemment, Marie-Claire ou Le Petit Echo de la Mode publiait régulièrement des « tutos » pour apprendre à fabriquer soi-même ses chaussures et sac à main. Idée à retenir : les bretelles du petit frère en guise de anse sur un sac à main ! (même si personnellement, je n’ai qu’un grand frère, et qui ne porte pas de bretelles surtout…)

IMG_4737[1]

IMG_4728

L’exposition consacre également une magnifique vitrine sur la haute – couture en 1942 : on peut y admirer des tailleurs et des robes que l’on croirait sortis des dernières collections de la Fashion Week. Comme quoi la mode est un éternel recommencement et que toutes les époques sont source d’inspiration.

IMG_4729

Deux mots pour terminer sur la vision de la mode des années de Guerre après 1945 : le musée expose des tenues portées par des grandes actrices dans des films sur la 2nde Guerre Mondiale : sont exposées la robe de Catherine Deneuve dans Le Dernier Métro, celle de Carole Bouquet dans Lucie Aubrac et de Isabelle Adjani dans Bon Voyage.

IMG_4732

Quant aux photos, j’ai essayé d’en prendre dans le musée, mais l’obscurité des pièces, nécessaire à la conservation des objets présentés dans les collections, a eu raison de mes photos. Quelques photos sont extraites du catalogue de l’exposition que je n’ai pas hésité à me procurer en sortant.

Voilà, je sais que j’oublie des informations très importantes sûrement : si vous avez vu l’expo, n’hésitez pas à laisser votre petit commentaire afin de donner vos impressions également ou ajouter un détail qui vous aurait marqué !

IMG_4733

Ci dessus, une jolie robe patriotique référence aux alliés pendant la guerre…

Et bien sûr, je vous embrasse !

~ Zélie ~

Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on Pinterest

Passionnée de couture, de stylisme et de voyages, je partage avec vous mes aventures et autres petites péripéties !

2 Comments

  • Midinette dit :

    J’ai adoré cette expo ! C’était passionnant car beaucoup d’anecdotes qui nous plongent vraiment dans le contexte de cette période. J’avais beaucoup apprécié la vidéo de l’Ina j’ai pas réussi à la retrouver sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *