30 juillet 2014

Expo : Costumes de Légendes au Musée des Tissus de Lyon

Trois semaines viennent de passer. Passer très vite.

Dont 2 à la plage, et une entre Lyon, les Alpilles et Versailles. J’ai plutôt bien profité de mes
vacances.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de passer par le Musée des Tissus de Lyon. En ce moment, et jusqu’ au 21 Septembre 2014, est présentée l’exceptionnelle exposition Costumes de Légendes, 20 Ans de Création à l’Opéra de Lyon.

satin et sequin

Je ne vous ferai pas une description en détail de l’expo, le site du Musée des Tissus le fait bien mieux que moi, ici. Je préfère vous confier mes impressions, ce qui m’a séduite et ce que j’ai moins apprécié.

N’étant pas très familiarisée avec le monde de l’Opéra, j’avoue que je me suis plus attachée aux matières, aux couleurs, aux coupes et accessoires, ainsi qu’aux éléments qui auraient pu m’inspirer pour mes petites coutures.

manteau rouge

A travers les différentes salles, on a la chance de découvrir une collection de costumes d’opéra, véritables pièces de haute couture, tous plus impressionnants les uns que les autres. Les photos étaient autorisées, j’en ai donc bien profité, vous verrez !

J’ai été frappée par la splendeur des robes portées par Carmen, Lulu, Mazeppa…toutes brodées de perles et de sequins, confectionnées dans des soies très colorées, des satins brillants, des velours soyeux, ornées de dentelles et de bijoux scintillants. Les étoffes sont rouges, orangées, bleues électrique, dorées, des couleurs flashy pour des costumes de scènes très originaux. L’originalité et l’excentricité de certains costumes m’ont réellement subjuguée, les costumiers débordent vraiment d’imagination, et j’ai eu un peu de mal parfois « à saisir le délire de l’artiste »…J’imagine que lors de la réalisation du costume, tout est pensé afin que même le spectateur placé le plus loin dans la salle, puisse profiter pleinement du spectacle et admirer les beaux habits.

robe bijou

robe bleu manga

Mise à part quelques bijoux ou accessoires de remplacement, toute la garde-robe exposée est d’origine et a été portée sur scène durant les représentations. D’ailleurs je me demande comment certains chanteurs et danseurs faisaient pour évoluer sur scène dans certains de ces accoutrements. Les costumes des danseurs de la pièce Tricodex incluent des coiffes et des cagoules en Plastazote* (*marque de mousse épaisse) recouvertes de jersey de coton, des pantalons de fourrure (vraie très souvent) et des académiques en matière synthétique : sous la lumière des projecteurs, bonjour la chaleur là-dedans !

Le fond sonore diffusé au fur et à mesure de la visite ainsi que la faible luminosité confèrent une certaine atmosphère à cette exposition, sûrement l’ambiance qui règne au sein de l’Opéra de Lyon le soir des représentations.

cabaret

En revanche, les mannequins sur lesquels sont présentés les costumes de femme sont chauves…et la plupart porte un masque blanc, genre Anonymous. En me baladant à travers les multiples silhouettes, je me disais que je n’aimerais pas être seule la nuit ici avec ces fantômes et me faire le remake de Chucky…D’ailleurs, on ne devine pas au premier regard, mais ci-dessous, il s’agit de Cendrillon et de son Prince…Version moderne.

cendrillon

Au bout du voyage, on pénètre dans la pièce consacrée à l’Atelier de Costumes de l’Opéra de Lyon. J’ai été très intéressée par la découverte de la richesse des métiers du costume :  concepteurs costumiers, couturiers, tailleurs, bottiers, chapeliers perruquiers, coiffeurs…Tout le monde travaille en équipe dans la confection de ces costumes car chaque petit détail compte sur la scène.

 

Finalement, je ne sais pas si j’ai été très inspirée par cette expo. Mettre 25 paires de lunettes sur la tête à la Scaramouche, ce n’est pas mon style, ni son manteau en toile cirée turquoise à losanges. Néanmoins, j’en ai pris plein les yeux, et ça m’a donné envie de découvrir l’univers de l’Opéra et des ballets. Je vous conseille d’aller la voir, si ce n’est pas déjà fait, rien que pour la robe infinie de la Reine de la Nuit dans La Flûte Enchantée, magnifique avec ses dix de mètres de circonférence et perchée à 5 mètres du sol.

reine de la nuit

J’espère vous avoir donné envie ^^

Et bien évidemment, je vous embrasse.

~ Zélie ~

Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on Pinterest

Passionnée de couture, de stylisme et de voyages, je partage avec vous mes aventures et autres petites péripéties !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *